Implants dentaires, prothèses dentaires, couronnes : quelques définitions

Votre dentiste vous a informé que vous avez besoin d’implants dentaires ou une couronne, mais vous ne savez pas vraiment de quoi il s’agit, de la façon dont l’intervention va se dérouler ou ce que tout cela va vous coûter ? Pas de panique on vous explique tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire ?

La prothèse dentaire est une des disciplines principales de la dentisterie qui a essentiellement pour but de remplacer les dents absentes.

La première prothèse dentaire connue posée est très ancienne et date de 2600 ans, c’est une invention étrusque. Elle consistait en une dent de vache et retaillée et posée pour remplacer trois incisives supérieures, ce qui représente l’ancêtre de la prothèse dentaire.

En outre, une prothèse dentaire a plusieurs utilités:

  • D’abord, la prothèse dentaire est utilisée pour reconstituer les dents trop délabrées (suite à une carie ou une facture) par le biais d’une couronne dentaire, en métal ou en céramique.
  • Ensuite, la prothèse dentaire permet également de remplacer certaines dents manquantes par plusieurs moyens : le dentiste peut poser une prothèse dentaire par un moyen fixe (bridge), soit une prothèse dentaire par des appareils amovibles dit prothèse dentaire à châssis métallique ou prothèse dentaire à stellite.

Le dentiste travaille en association avec un prothetiste dentaire. Ce dernier travaille dans un laboratoire, avec un matériel très spécifique car la prothèse dentaire est autant compliquée à fabriquer qu’à poser.

Enfin, une prothèse dentaire ne dispense en aucune manière d’une Hygiène bucco-dentaire » hygiène bucco-dentaire  » rigoureuse car les dents, même couronnées, peuvent se carier.

Définition d’une couronne dentaire

Une couronne dentaire est une prothèse dentaire particulière, que l’on peut assimiler à un chapeau taillée sur la forme d’une vraie dent Une couronne dentaire est souvent placée au-dessus d’une dent endommagée pour des raisons esthétiques et de santé En outre, la couronne dentaire recouvre entièrement la dent qui est au-dessus de la genvice. Une couronne dentaire est souvent en porcelaine pour les qualités esthétiques de ce matériau, mais il est toujours possible de se faire poser une couronne dentaire métallique ou céramo-métallique.

Pour résumer, une couronne dentaire ressemble donc à une dent réelle, par sa forme et sa couleur. Le terme couronne dentaire désigne aussi par abus de langage la couronne prothétique, une prothèse dentaire qui protège une dent vivante ou non. La couronne dentaire recouvre la partie de la dent restante en reconstituant la partie coronaire, ce qui préserve la dent de nouvelles agressions, tout en évitant son extraction et son remplacement complet.

On distingue en particulier 3 types de couronnes dentaires en céramique :

  • La couronne dentaire céramo métallique
    La couronne dentaire céramo-métallique est constituée d’une chape de métal entièrement recouverte de plusieurs couches de céramique.
  • La couronne dentaire mono-céramique
    Pour réduire le cout d’une couronne dentaire céramique, il est possible de diminuer le nombre de couches de céramique utilisées.
  • La couronne dentaire céramo-céramique
    Ce type de couronne dentaire remplace l’infrastructure métallique des couronnes dentaires céramo-métalliques pour une infrastructure en zircone ou en alumine.

Définition de l’implant dentaire

L’implant dentaire est une racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire. L’implant dentaire sert à remplacer la racine d’une dent abîmée ou arrachée et à soutenir une prothèse. L’implant dentaire est l’intermédiaire entre la prothèse et l’os de la mâchoire, il transmet les forces de mastication au support osseux et joue un rôle d’amortisseur.

Types et formes des implants dentaires

Il existe deux types d’implants dentaires :

  • certains implants dentaires sont fixés sur la mâchoire (juxta-osseux)
  • et d’autres dans la mâchoire (endo-osseux).

Ce deuxième type d’implant est de loin le plus utilisé. Les formes généralement cylindriques des implants peuvent aussi avoir une forme de cône, disque, lame… certains pouvant correspondre à un besoin spécifique.
Le diamètre d’un implant varie généralement entre 3 et 5 mm et leur longueur entre 10 et 15 mm. Cette variété correspond à la diversité des mâchoires et à celle des cas clinique rencontrés.

Résistance de l’implant dentaire

Un implant dentaire doit supporter les forces de mastications de l’ordre de 10 à 35Kg/cm² qui peuvent s’exercer dans des directions différentes. Aussi, un implant dentaire ne doit pas s’altérer dans le temps, ni au contact de la salive, de la gencive ou d’autres éléments qui peuvent se trouver en bouche. Des métaux tels que le plomb, le mercure ou l’or utilisés pour d’autres soins dentaire peuvent provoquer un courant électrique dans le milieu salivaire.

Durablité d’un implant dentaire

La durée de vie d’un implant dentaire dépasse très largement la longévité humaine. Un implant bien posé par des dentistes compétents est normalement définitif et n’aura besoin d’aucun soin supplémentaire.

Prix implant dentaire

Le coût d’un implant dentaire en France se situe entre 2200 et 2500 euros en moyenne, en comptant le coût des soins intermédiaires nécessaires ainsi que le prix de la couronne sur implant dentaire. Ces soins ne sont pas quasiment pas remboursés par la sécurité sociale. À l’étranger, dans le cadre de tourisme dentaire notamment au Maroc ou en Hongrie, le prix d’un implant dentaire se situe autour des 1100 euros., avec une qualité de soins exceptionnelle et des implants et couronnes répondant aux normes ISO les plus strictes. N’hésitez pas à nous demander votre devis gratuit et instantané.