La fascinante histoire de l'or dentaire

Publié le 26 octobre 2020 par Julia Petit

Généralement utilisé dans le monde de la bijouterie, l’or est un métal qui est également utilisé dans le secteur de la médecine dentaire, encore appelé odontologie. On l’utilise en effet de diverses manières en médecine dentaire, notamment pour la fabrication de prothèses dentaires ou pour être revendu comme tout autre objet fait à base de ce même métal. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les différents usages de ce métal aussi bien en médecine qu’en bijouterie.

  • Hansgrohe Dent Axor 42804990 d= 76x114mm, montage mural, optique or poli
    • hansgrohe Tasse u00e0 dents Axor 42804990 Matu00e9riau verre u00c9lu00e9ment de maintien du matu00e9riau en mu00e9tal avec matu00e9riel de fixation fermeture invisible Distance de peru00e7age 35 mm Diamu00e8tre du trou de peru00e7age 6 mm.

Qu’est-ce l’or dentaire et de quoi est-il constitué ?

L’or dentaire se distingue par certains critères de l’or travaillé en bijouterie. En effet, l’or dentaire est un alliage d’un ou de plusieurs métaux précieux. Ces alliages se différencient de par leur couleur et de par la quantité de métaux et d’or qui les constituent. Ainsi, on peut avoir:

  • L’or dentaire jaune et l’or dentaire rose qui sont des alliages composés d’or, de cuivre et d’argent. Cependant, l’or dentaire jaune est fréquemment utilisé dans la dentisterie tandis que l’or dentaire rose est déconseillé en odontologie du fait de sa forte concentration en cuivre
  • L’or dentaire blanc contient de l’or et du nickel. Il était autrefois utilisé en médecine dentaire, mais les restrictions autour du nickel rendent son utilisation limitée dans ce secteur
  • L’or dentaire gris est composé d’or, d’argent, de cuivre et de palladium. L’utilisation de cet alliage, comme celui de l’or dentaire blanc, est limitée en médecine
  • L’or dentaire bleu possède la même composition que l’or dentaire gris, mais en plus de cela, il contient du fer et peut donc être dangereux pour la santé du fait de sa forte teneur en métaux

Ainsi, la dentisterie est un grand consommateur d’or dentaire. Cependant, toute personne détenant de vieilles dents peut vendre son or dentaire à un service de rachat d’or.

L’histoire de l’or dentaire

Il y a bien des années que l’or est utilisé en dentisterie. La première utilisation à but médical était au VIIesiècle av. J.-C. Les Étrusques étaient les premiers à l’utiliser en fils pour remplacer et fixer les dents perdues en mettant en place des mainteneurs d’espace et des prothèses de remplacement.

Les mainteneurs d’espace sont constitués d’un bandeau unique tandis que les prothèses de remplacement sont composées d’anneaux d’or supportant des couronnes en or ou en ivoire.

Mais si les Étrusques étaient les précurseurs de l’utilisation de l’or en dentisterie, cette pratique est aujourd’hui reconnue et grandement répandue en Europe. Cependant, l’Europe est loin d’être le seul continent à utiliser l’or dentaire. Les États-Unis sont aussi entrés dans la tendance en faisant recours à ce métal, mais principalement pour la conception de couronnes et de bridges. C’est bien après que l’or est devenu un produit pleinement utilisé dans le domaine de la médecine dentaire.

L’explosion du rachat d’or dentaire

Toujours présent et fréquemment utilisé en bijouterie de nos jours, l’or dentaire prend de plus en plus de place au détriment des autres matériaux comme la porcelaine, l’étain ou le plomb dans la fabrication des prothèses dentaires. C’est ce qui a donné naissance à une explosion en ce qui concerne le rachat et la vente de l’or dentaire. Mais si de plus en plus de personnes recherchent des spécialistes pour ces opérations, vendre des bijoux en or est bien possible même si c’est beaucoup plus complexe que le rachat des bijoux du fait de toute la procédure qu’il faut suivre pour vendre.

En effet, l’or dentaire ne peut être mis sur le marché tel quel sans faire recours à un spécialiste pour extraire l’or présent dans les alliages. C’est-à-dire qu’il faut au préalable séparer l’or des autres métaux qui sont dans l’alliage dentaire avant de pouvoir revendre l’or dentaire. Il est donc plus complexe de vendre l’or dentaire que de vendre des bijoux tels que des colliers, des bagues et des bracelets en or, puisqu’il est difficile de trouver les professionnels de ce domaine. Toute cette procédure engendre des coûts financiers, ce qui fait que le prix de rachat d’or dentaire est beaucoup moins élevé. Après cela, il vous faut procéder à l’évaluation qualitative et quantitative de l’or extrait en termes de carats et de prix. Retenez que le prix de l’or dépend de son authenticité et de son originalité. Tenez-en compte  !