Traçabilité et stérilisation dans les cabinets dentaires en France

Publié le 25 octobre 2021 par Audrey Roussel
[pxn_tldr]

Aujourd’hui, un cabinet dentaire est tenu de garantir des normes de sécurité pendant les traitements et les soins de santé, en mettant en place toutes les mesures nécessaires pour réduire les risques éventuels.

Il s’agit en premier lieu de renforcer la prévention et la gestion des risques en utilisant de manière appropriée les ressources structurelles, instrumentales, technologiques et organisationnelles.

De ce point de vue, l’ensemble du processus de stérilisation (et toutes les activités visant à renforcer son efficacité) à un rôle essentiel, car il est la première barrière contre les infections. En effet, chaque fois que les instruments ne sont pas traités correctement, ils peuvent devenir le moyen par lequel les maladies infectieuses se propagent d’un patient à un autre.

L’adoption d’un protocole de stérilisation optimisé qui traite toutes les procédures de manière ordonnée et fiable permet au cabinet dentaire de fournir un service sûr, contrôlé et constamment vérifiable.

Traçabilité : la sécurité des patients

Dans le domaine de la dentisterie, tous les instruments utilisés pour chaque patient doivent subir une procédure spécifique visant à restaurer la stérilité afin qu’ils soient prêts à être réutilisés.

Le processus de stérilisation prévoit une série d’étapes successives, allant de la prise des instruments après utilisation, à la décontamination initiale, la désinfection ultérieure, le lavage, le séchage, la mise en sachet et la stérilisation en autoclave.

Chacune des étapes impliquées doit non seulement être scrupuleusement réalisée, mais elle doit également être surveillée, validée et tracée afin de garantir la fiabilité et la sécurité du processus.

C’est là qu’un logiciel de traçabilité dentaire devient important. Ce type de logiciel permet de réaliser toutes les étiquettes comportant les données des patients. Ainsi, vous pouvez réaliser un marquage rapide de vos sachets ou cassettes. Il est souvent possible de créer un dossier de traçabilité comportant la composition de charge, un opérateur identifié, le nom du stérilisateur utilisé…

Un dossier physique et numérique est créé pour chaque patient contenant toutes les informations sur le processus de stérilisation et les données sont mises à jour pour chaque rendez-vous et traitement.

L’utilisation de technologies et de méthodes visant la traçabilité des données pour les matériaux utilisés et la récupérabilité des données pour les instruments stérilisés répond aux exigences de la législation actuelle sur les procédures de stérilisation.