Soins dentaires à l'étranger

Voyager pour des soins dentaires moins cher

La motivation première déplacement médicaux était d’accéder à des soins ou des techniques non pratiquées dans son lieu de résidence. Puis s’est développé une nouvelle motivation, tout à fait compréhensible elle aussi : accéder à des soins à moindre coûts dans des destinations spécialisées.

Des destinations low cost pour des soins dentaires

Dans nos civilisations occidentales actuelles, l’apparence est un facteur d’intégration ( voir d’acceptation) sociale très important. Tout le monde cherche donc a refléter la meilleure image possible de soi. Et forcément, le visage et le sourire font partis des premiers signaux envoyés. Chacun souhaite donc accéder aux soins dentaires adaptés pour avoir un sourire avenant.

Depuis l’orthodontie dès le plus jeune âge jusqu’aux prothèses et appareils dentaires pour les plus anciens, les frais médicaux dentaires sont souvent prohibitifs pour une grande majorité de la population active en Europe.

Ainsi, à l’instar d’autres interventions médicales, certains pays se sont spécialisés dans les soins dentaires moins chers et plus particulièrement la Hongrie qui s’est fait une réputation dans ce domaine depuis fort longtemps.

Les implants, bien plus que de l’esthétisme…

Voyager pour des soins dentaires moins cher

A la différence de la grande majorité des opérations de chirurgie esthétique, les soins dentaires sont aussi et surtout des éléments fondamentaux pour une bonne hygiène buccale et une bonne santé.
Le cas de la pose d’implants dentaires est typiquement le soin générant le plus de déplacements « légitimes ». En effet, l’absence d’une ou plusieurs dents ( absence ou état très dégradé) altère la mastication et par effet rebond aura des effets négatifs sur la santé à plus ou moins court terme.
Et c’est sans compter le côté disgracieux.

On comprend donc parfaitement que de nombreuses personnes se tournent vers les destinations proches qui proposent ses soins à moindre coût.

Les offres de soins promises par des pays comme la Hongrie comprennent bien sûr l’ensemble des interventions pour la pose de l’implant et/ou de la prothèse, mais aussi la prise en charge du déplacement et des nuits passées sur place ( il faut tout de même quelques jours pour bien faire les choses) . La destination hongroise rassure aussi beaucoup les français du fait de la relative proximité ( comparée à la Thaïlande) et la notion de  » continent européen ».

Les chirurgiens dentistes hongrois ont suivi, dans la majorité des cas, des formations en Europe afin d’offrir une qualité de soins conforme à la norme européenne.

Des solutions pas chères en France ?

Depuis quelques années maintenant, comme leurs confrères chirurgiens esthétiques, les chirurgiens dentistes français s’insurgent contre cette forme de tourisme médical. Mais au delà des critiques proférées sur la qualité potentielle des soins ou sur les risques de suivi médical post opératoire, on trouve aussi des voix encore peu audibles qui expliquent que l’argument tarifaire n’en ait pas vraiment un.

En effet à la réponse  » combien coûte un implant dentaire ? » la réponse est bien souvent au delà de 2000 € par dent en France, voir beaucoup plus chez certains praticiens.

Or, d’autres dentistes en France comme le docteur Evelyne Rattier à Paris expliquent sur leur site internet qu’en pratiquant les tarifs conventionnés on obtient des implants de très grande qualité pour 690 €, et 1200 € pour l’implant et la prothèse. Quand on ajoute à cela la part de prise en charge de la sécurité sociale et celle de la mutuelle santé, il est effectivement possible de se poser la question de la rentabilité d’un voyage dentaire.